Aujourd’hui j’avais envie de dessiner pour mettre des mots sur mes couleurs j’ai eu envie de faire appel à un copain j’ai nommé Guillaume Apollinaire.

Les sirènes
Guillaume Apollinaire
Saché-je d’où provient, Sirènes, votre ennui
Quand vous vous lamentez, au large, dans la nuit ?
Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
Et mes vaisseaux chantants se nomment les années.
Guillaume Apollinaire, Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée, 1911

Laisser un commentaire